Vamos Car Rental Logo

Plus de sourires,
Moins de soucis
Pas de frais cachés !

Numéro gratuit depuis la France

08-00-26-10-49

Costa Rica Direct: +506 4000-0557

Conseils locaux de conduite

Conseils de conduite locaux seulement connus des “Ticos”

Driving in Costa Rica can be complicated, but it doesn’t have to be. A few reasons are that the country lacks adequate signage, the infrastructure isn’t always in the best condition, and there are unspoken social communication that everyone knows…unless of course, they come from abroad!

Here’s some examples of Tico driving tips, especially for downtown San Jose:

« Abbey Road » photo © CostaRicanTimes.com

1. Griller un feu rouge

On voit de nombreux conducteurs accélérer à la dernière seconde, quand le feu passe du orange au rouge. Ces conducteurs s’engouffrent à toute vitesse sur le feu rouge, ou s’engagent quand le feu vient de passer au rouge. Si vous êtes à l’arrêt à un feu et que celui-ci vient de passer au vert, attendez quelques secondes avant de vous engager — malgré les klaxons inévitables des personnes impatientes derrière vous !   

2. Des voies qui disparaissent

Faites attention de ne pas vous faire surprendre. Souvent votre voie de circulation va se rétrécir ou disparaître complètement, parfois un panneau vous prévient, mais pas toujours. Si vous remarquez que votre voie actuelle se termine, décalez-vous à droite rapidement. Peut être qu’on vous klaxonnera, mais cela reste la meilleure alternative.

3. Coincé derrière un bus

Les rues sont assez désorganisées et très peu disposent d’une voie de bus ou d’arrêts de bus bien marqués. Cela veut dire que les conducteurs sont forcés de s’arrêter quand un bus ramasse ou dépose des passagers. Restez patient et ne dépassez seulement quand c’est possible de le faire sans danger.

« Panneau Grenouille » photo © CostaRicaExperts.com

4. Signalisation compliquée

L’un des plus grands défis que l’on rencontre en conduisant au Costa Rica est le manque de signalisation. Certaines régions disposent de panneaux appropriés et systématiques, mais pour beaucoup d’autres ce n’est pas le cas. Ne vous attendez pas à ce que les rues disposent d’une signalisation parfaite — certains panneaux sont même fabriqués à la main. Pour vous aider à vous repérer, notre Wazephone vous guidera tout au long de votre trajet.

5. Courtoisie

Certains conducteurs sont plus sympas que d’autres, mais la plupart obéissent à cette règle. Quand vous avez besoin qu’un autre conducteur vous laisse passer ou vous laisse de la place, il est courant d’établir un contact visuel et de faire un signe de la main. S’il y a un passager avec vous, il peut vous aider en baissant la vitre et en faisant signe à l’autre conducteur pour qu’il vous laisse passer. N’oubliez pas de dire “Merci !” d’un geste de la main.  

6. Klaxon

Le klaxon est utilisé à tout va et peut signifier différentes choses. Si vous entendez un klaxon, cela peut vouloir dire qu’un autre conducteur s’inquiète de vous voir reculer sur sa voiture, qu’on vous dépasse, que vous êtes trop lent à démarrer quand le feu passe au vert ou qu’une jolie fille passe dans les environs. Ouais, on ne sait jamais.

7. Phares

Des appels de phares peuvent vouloir dire que vos pleins phares aveuglent le conducteur qui s’apprête à vous croiser, que la police n’est pas loin, ou “Merci.” Les routes ne sont pas toujours bien éclairées alors les pleins phares sont parfois obligatoires. Essayez d’anticiper au maximum le changement entre feux de route et feux de croisement. Pensez à ne pas utiliser vos feux de route lorsque vous conduisez sous la pluie ou que vous montez une montagne afin de ne pas vous éblouir.

Conclusion

Grâce à nos conseils locaux sur comment bien conduire au Costa Rica, vous serez prêt à prendre la route avec le sourire. Nos conseils pour la ville vous permettent de rouler en toute confiance — et de profiter pleinement de vos vacances !

“Nos conseils pour la ville vous permettent de rouler en toute confiance 
— et de profiter pleinement de vos vacances !”